Experiences & Tests Nouvelle-Calédonie

J’ai testé le Hobie Cat

le
4 janvier 2020

Dimanche matin, 8h, rien de prévu encore pour cette journée. Je fais un petit tour sur facebook et je vois une publication sur Nouméa Expat (groupe facebook des expat à nouméa). Un gars pars en mer sur son embarcation 2 places dans 1h et propose d’embarquer quelqu’un pour la journée. OK, je check son profil, il as pas une tête de psychopathe. Allez j’envoie un message et je commence à me préparer direct !
Le rdv est donné, je me prépare vite fait, prend le drone et la gopro et je file au club de cata. C’est partie pour une journée en Hobie Cat !


Le Hobie Cat ?! C’est quoi ?

Mais c’est quoi un Hobie Cat ? Ben écoute j’en savais rien du tout ! Mais pour résumer c’est un mini catamaran. Principalement utilisé pour la régate, l’apprentissage de la voile et le loisir. On peu aussi bien l’utiliser en mode chill et balade qu’en mode sport ! Mais ca, ce sera peu être pour une autre fois !
Il est donc composé de 2 coques, d’une voile ou deux selon les modèles et n’as pas de moteur. Hyper léger et aérodynamique, il peu atteindre une vitesse de 20 noeuds. Pour se diriger on fait pivoter les 2 «safrans» (lames) qui sont à l’arrière de chaque coque.


Une superbe balade en Hobie Cat

J’arrive donc au Club de Cata et je fais la rencontre de Jean-Christophe. Avant de partir il faut préparer notre embarcation, enlever les bâches de protection et surtout monter les voiles ! Il y en as 2, celle de devant, le foc, et la grand’voile à l’arrière. Je tend les arrêtes des voiles pour qu’elles soient bien courbées, on met le cata sur les roues direction la plage et direction la mer.


Il n’y a pas beaucoup de vent mais c’est suffisant pour naviguer tranquillement. Bon où est ce qu’on va du coup ? On décide de prendre la direction de l’ilôt maître puis on continuera jusqu’à l’ilôt Goéland. Jean-Christophe est à la barre, et de mon côté je m’occupe de la direction de la première voile, le foc. Avec les 2 cordes qui sont à sa base, on peu l’orienter à gauche ou à droite en fonction de la direction que l’on veux prendre et du vent. On bloque ensuite les cordes avec les freins et on peu profiter du paysage. On as vraiment la sensation de voler à juste 20cm de la mer ! Comme il n’y avais vraiment pas beaucoup de vent le trajet était assez long. Mais c’était tellement agréable que je ne saurais même pas dire combien de temps ca as duré !


On arrive vers l’ilôt Goéland, première fois pour moi. Mais on ne débarque pas sur l’ilôt tout de suite, en premier direction l’autre côté de l’ilôt, au «Pileaucou» par ce que l’eau arrive pile au cou ^^. L’eau y est vraiment claire et turquoise c’est vraiment ouf, on croise une tortue, des aiguillettes et des poissons volants. L’endroit est vraiment magique. Et nous sommes seuls à cet endroit là, il n’y a vraiment pas beaucoup de profondeur.

Évidement j’ai pris mon drone avec moi! La surface de décollage est super petite, on décale la voile sur le coté pour être sur qu’elle ne gène pas et je fais décoller le drone, pas très rassurée quand même ! Alors sur le cata c’était déjà magnifique, mais vu du ciel c’était incroyable ! La couleur de l’eau, l’immensité, le cata qui se fait de plus en plus petit au fur et à mesure que je monte. Le mieux c’est encore de regarder les images pour s’en rendre compte ^^
Bon il est temps d’atterir.. Euh je le sent pas du tout d’atterrir sur ce mini espace en mouvement, mais alors pas du tout ! Du coup direction l’ilôt ! De toute façon on y va aussi, je récupérerais le drone dans 5 min ^^.


L’ilôt Goéland

On débarque sur l’ilôt, quelques groupes sont déjà installés pour la journée et profitent du soleil. Je file récupérer mon drone et on tire le cata sur la plage. Il n’y a pas beaucoup de végétation et donc aucune ombre ; Cet ilôt est classé réserve intégrale saisonnière du 1er octobre au 31 mars. L’accès y est absolument interdit, en effet c’est un des lieux de reproduction et de nidification des Sternes de Dougall, une espèce menacée. Toute activité nautique est également interdite dans une zone tampon de 200m autour de la plage.

C’est l’occasion pour nous de prendre une bière et de manger une salade tahitienne (salade à base de poisson cru et lait de coco) Une petite pause baignade, un tour de l’ilôt et puis on se prépare à rentrer. Il y a encore moins de vent d’en début de journée, ca va être long ^^. En effet, après avoir dépassé l’ilot maitre on avance vraiment au ralenti ! On croise un zodiac qui nous propose de nous tracter jusqu’au port. Jean Christophe saisi donc la corde et de mon côté je gère la barre pour toujours rester alignés à l’arrière du bateau. On s’arrête pour récupérer un deuxième hobie cat, lui aussi en panne de vent et on arrive enfin au club de voile. Il nous reste plus qu’à mettre un coup de jet sur le cata pour le rincer, et a ranger les voiles.


Partir à l’inconnu!

C’était vraiment une super expérience, totalement improvisée, riche en émotion et en partage. Alors en effet partir seule en mer avec un inconnu c’est pas forcément courant. Mais c’est une manière de découvrir de nouvelles choses et de nouvelles personnes, et perso, j’adore ça !!


Je vous embarque avec moi !

Voici la vidéo de cette expérience incroyable :

TAGS
dans le même thème

Laisser nous un commentaire

La team EXPLORE TON VOYAGE
Quelques part sur le globe

Salut! Nous c'est Enzo Sultan, Shamrocke et Flonomade. Nous sommes 3 voyageurs qui découvrons le monde chacun à notre manière. Nous partageons avec vous nos expériences aux travers d'articles et de vidéos sur nos chaînes youtube respectives. En espérant vous faire voyager un petit peu avec nous et vous pousser à partir vous aussi, à l'aventure !

recherche
Instagram
Instagram n'a pas retourné le status 200.

Suivez nous!

ENZO SULTAN
FLONOMADE
SHAMROCKE
Rejoignez nous sur facebook !